13.05.2019

"Excellente qualité" des eaux de baignade de Saint-Martin

L'ARS a publié sont bilan 2018 de la qualité des eaux de baignade de Guadeloupe, Saint-Martin et Saint-Barthélemy.

L’Agence de Santé de Guadeloupe, Saint-Martin, Saint Barthélemy (ARS) assure le contrôle sanitaire régulier de l’ensemble des zones de baignade déclarées en Guadeloupe à Saint-Martin et à Saint Barthélemy durant la saison balnéaire qui, dans la région, commence le 1er octobre pour se terminer le 30 septembre de l’année suivante.

Le contrôle sanitaire consiste en un suivi régulier sur le terrain, des prélèvements d’eau réalisés à chaque contrôle et l’interprétation sanitaire des résultats d’analyses* (réalisées par l’institut pasteur). Il répond à la fois aux exigences de la Directive Européenne du 15 février 2006 (2006/7/CE) et à celles du Code de la santé publique.

Deux paramètres bactériologiques, indicateurs de la qualité de l’eau, sont recherchés : Streptocoques fécaux et Escherichia coli. 
Sur le terrain, en plus de la réalisation du prélèvement, un contrôle visuel est effectué : transparence, présence de mousses artificielles, de résidus goudronneux, de verre, de plastique ou autres. 


Les résultats du contrôle sanitaire font l’objet d’une information à l’Union Européenne et sont transmis par l’ARS, aux maires, aux présidents des collectivités ou personnes privées responsables des baignades. 
Ces résultats doivent être affichés en mairie et sur les lieux de baignade par les responsables des baignades et mis à jour régulièrement. 
Un bilan annuel est par ailleurs diffusé au niveau national via le site internet du ministère de la santé

L’ARS a publié en avril dernier son « Bilan 2018 de la qualité des eaux de baignade de Guadeloupe, Saint Martin, Saint Barthélemy ». 2097 prélèvements ont été effectués dans 24 communes de la Guadeloupe et deux Collectivités d’Outre-Mer (COM). Sur les 129 sites de baignade référencés au niveau européen (111 sites en mer, 18 en rivière), 
96,1 % sont conformes aux normes européennes tandis que 2,3 % sont classés comme « eaux de qualité insuffisante » et 1,6 % sont non classés. 

A Saint-Martin, l’ARS a réalisé 212 prélèvements sur 12 sites de baignade référencés au niveau européen parmi lesquels la Baie orientale (Nord et Sud), la baie de l’embouchure (Nord et Sud), Baie rouge, Baie longue et Baie aux prunes, Friar’s Bay, Grand-Case et Petite plage). 100% des baignades ont été classées en qualité excellente en référence aux résultats des quatre dernières saisons. 

A Saint-Barthélemy, 92,3 % des baignades sont classées en qualité excellente, et 7,7% en bonne qualité. Et en Guadeloupe 71 % des baignades sont classées en qualité excellente ; 16 % en bonne qualité, 8% en qualité suffisante, et 3 % en qualité insuffisante.

L’ARS constate que si globalement, la qualité des eaux de Guadeloupe, Saint-Barthélemy et Saint-Martin est très satisfaisante, « les résultats obtenus cette année semblent avoir tendance à se dégrader ponctuellement pour certains sites ». Le contrôle sanitaire mis en œuvre pour la saison 2018/2019 permettra de suivre l’évolution des classements et de vérifier si les observations effectuées se confirment ou non. Pour l’heure 1022 prélèvements ont été réalisés entre le 1er octobre 2018 et le 1er avril 2019 et 96,5 % des sites sont conformes aux normes européennes sur cette période, soit 0,4% de plus que l’année dernière.

Fanny Fontan

Ajouter un commentaire

Commentaires des articles

  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <blockquote> <br> <cite> <code> <dd> <div> <dl> <dt> <em> <li> <ol> <p> <span> <strong> <ul>

Texte brut

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.