07.06.2019

Le traitement des eaux usées expliqué aux élèves

Quelques élèves de Saint-Martin ont pu assister à des visites pédagogiques de la nouvelle station d’épuration de Quartier d’Orléans.

A l’occasion de la semaine européenne du développement durable, la classe de CM2 de l’école Marie-Amélie Leydet participait jeudi 6 juin à une visite pédagogique de la nouvelle station d’épuration de Quartier d’Orléans. « On ne verra plus l’eau de la même manière » confie Lylou au sortir de la présentation.

« C’était la deuxième visite de la semaine » avance David Dupont, ingénieur chargé de mission à l’EEASM qui explique que la première a eu lieu lundi, et que d’autres auront lieu jeudi après-midi et vendredi. Ces visites pédagogiques étaient organisées en relation avec la chargée de mission EDD (environnement & développement durable) du corps enseignant primaire, Stéphanie Brouwers, et en accord avec les services de l’éducation.

La classe était divisée en deux groupes qui effectuaient des roulements entre deux types d’atliers. Tandis que des films étaient projetés devant la moitié de la classe qui devait ensuite appliquer ses connaissances avec des exercices écrits, l’autre moitié avait droit à une présentation des étapes du traitement de l’eau. David Dupont et Christophe Narcy, responsable du service assainissement de la SAUR Saint-Martin, ont montré aux élèves les différents stades par lesquels passent les eaux usées et expliqué le fonctionnement de la station.

« Lorsque l’eau arrive à la station on passe par une phase de prétraitement durant laquelle on va retirer les gros déchets, le sable et les graisses puis on va amener l’eau dans des bassins d’aération. On va créer plusieurs phases d’aération pour lancer le traitement avec les bactéries qui vont se mettre à dépolluer l’eau. Ensuite on va lancer la phase de décantation : laisser la boue des bactéries qui ont bien « mangé » se mettre au fond et récupérer l’eau traitée en surface et l’envoyer dans l’étang aux poissons. La boue va être passée sous une presse à vis pour extraire l’eau restante afin de ne garder que la boue solide qui va être envoyée à l’éco-site pour être mélangée à tous les déchets verts emmenés par les particuliers afin de créer du compost utilisé ensuite comme engrais » explique Christophe Narcy.

Les élèves avaient travaillé en amont en classe à partir des communiqués des articles de la newsletter de la collectivité sur les stations d’épuration. Mais pour les sensibiliser à l’environnement rien de tel que la mise en situation. « Tant qu’ils ne voient pas ils ne comprennent pas » souligne Patricia Ughetto-Monfrin, professeure des écoles remplaçante. Grâce à cette visite les enfants réalisent que tous les déchets vont quelque part.

« Quand elle arrive de chez nous l’eau est sale et ici elle est filtrée et ressort beaucoup plus propre que quand elle est arrivée » résume Maëlyss. Pour Taïna l’intérêt de ce traitement des eaux usées est « de ne pas tuer les poissons et les oiseaux qui mangent les poissons ».

Mise en régime en février 2019, la station a été conçue pour traiter les eaux usées de 18 000 foyers maximum situés à la Baie orientale, Quartier d’Orléans, Cul de Sac, Mont Vernon et une partie de Grand Case.

En lieu et place de l’ancienne station dont il ne reste aujourd’hui qu’un terrain vague accolé à la nouvelle station, la COM prévoit de créer une base de loisirs. L’EEASM est en train d’étudier la réglementation et les normes sanitaires pour voir comment il serait possible d’irriguer la végétation de cette base de loisirs avec l’eau traitée, comme elle le fait déjà dans les jardinières disposées sur la terrasse de la station.

 

Fanny Fontan

Ajouter un commentaire

Commentaires des articles

  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <blockquote> <br> <cite> <code> <dd> <div> <dl> <dt> <em> <li> <ol> <p> <span> <strong> <ul>

Texte brut

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.