07.06.2019

Lancement de deux journées de sensibilisation à l'environnement

"Une bouteille à la mer" se déroule vendredi 7 et samedi 8 juin sur le front de mer de Marigot.

La préfecture et la collectivité ont organisé deux grandes journées de sensibilisation à l’environnement sur le front de mer de Marigot vendredi 7 et samedi 8 juin dans le cadre de la semaine européenne du développement durable.

Après avoir visité sous la pluie la quinzaine de stands, Pascale Alix Laborde, conseillère territoriale en charge de l’environnement, Claire Javois, députée de Saint-Martin et Saint-Barthélemy et la préfète Sylvie Feucher ont officiellement lancé la manifestation intitulée « Une bouteille à la mer » ce vendredi matin.

« Notre île a traversé de grandes difficultés et mérite que nous focalisions notre attention et nos efforts sur les problèmes environnementaux » a déclaré Pascale Alix-Laborde en introduction de son discours. Et d’ajouter que « la protection de l’environnement est une des priorités de notre décennie si ce n’est la plus grande » et que l’urgence était aujourd’hui « de développer l’éco-citoyenneté ». La conseillère territoriale a par ailleurs annoncé que la COM menait actuellement une réflexion pour développer le photovoltaïque et sur la mise en place de transports collectifs moins polluants afin de réduire les émissions de CO2 causées par le grand nombre de véhicules circulant sur les routes de Saint-Martin.

« Nous n’héritons pas de la terre de nos parents mais nous l’empruntons à nos enfants » a poursuivi Claire Javois en citant Antoine de Saint-Exupéry. Soulignant la vulnérabilité des territoires d’Outre-mer quant aux conséquences du réchauffement climatique, la députée souligne qu’ils n’ont « pas d’autre choix que de relever le défi écologique ».

Enfin, la préfète a expliqué avoir proposé en décembre dernier à la navigatrice et journaliste Catherine Chabot de devenir la marraine de Saint-Martin ce qu’elle a accepté. « Elle est aujourd’hui députée européenne et n’a pas pu être présente parmi nous » a indiqué Sylvie Feucher. Et d’ajouter : « cette manifestation est l’acte 1 d’un projet qui doit se poursuivre sur le long terme afin que Saint-Martin devienne un exemple en terme d’environnement ». La préfète souhaite qu’ « Une bouteille à la mer » soit à la fois une fête et un événement fédérateur.

Une quinzaine de stands étaient ouverts dès le lancement parmi lesquels celui des élèves de l’école Clair Saint-Maximim en charge de l’AME qui ont présenté leur travail sur les déchets et la pollution marine en général, notamment à des élèves de l’école Elie Gibs. La Réserve naturelle, le département d’archéologie, Metimer et Verde SXM, venu en partie pour inciter la population au tri des déchets  étaient également présents.

Gwad’air qui mène actuellement une étude sur la qualité de l’air à Saint-Martin et vient d’entamer une nouvelle campagne de mesures à Quartier d’Orléans était venu sensibiliser le grand public aux enjeux de la qualité de l’air. SOS Enfants des îles du Nord et une école méthodiste de la partie hollandaise ont exposé des œuvres artistiques et autres objets du quotidien réalisés à partir de déchets recyclés.

Mersea et Sea You ont mis en avant leurs produits fabriqués en matières recyclées ainsi que des objets éco-citoyens. MyStraw Company et Biodegradable Inn ont quant à eux mis en avant les produits biodégradables et compostables qu’ils vendent pour remplacer le plastique à usage unique. Tandis que Marjorie Brooks montrait ses objets artistiques réalisés à base de pierres et de végétaux ramassés à Friar’s Bay. Le street artiste Mash réalise par ailleurs une fresque pendant la manifestation en intéraction avec le public.

« Une bouteille à la mer » dont l’affiche a été réalisée par le jeune Augustin ‘Junior’ Hypolite se poursuit jusqu’à samedi 18 heures avec en plus du village de stands des animations musicales, des défilés de vêtements en matières recyclées et des projections. L’événement est ouvert à toute la population.

Fanny Fontan

Ajouter un commentaire

Commentaires des articles

  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <blockquote> <br> <cite> <code> <dd> <div> <dl> <dt> <em> <li> <ol> <p> <span> <strong> <ul>

Texte brut

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.