04.11.2019

Déclaration d’intérêts : quelles rémunérations les membres de l’opposition ont-ils indiqué avoir perçues ?

Dans un précédent article, nous avons dévoilé les rémunérations indiquées par le président et les vice-présidents. Nous rapportons dans celui-ci celles indiquées par les membres de l’opposition du conseil territorial.
Rappel

Suite à l’affaire Cahuzac a été adoptée la loi relative à la transparence de la vie publique le 11 octobre 2013. Elle impose aux membres du gouvernement, aux parlementaires mais aussi aux élus locaux de déposer auprès de la Haute autorité pour la transparence de la vie publique deux déclarations, l’une de patrimoine, la seconde d’intérêts. Si le contenu de la première demeure confidentiel, celui de la seconde est consultable sur le site de la Haute autorité durant tout le mandat des élus.

La déclaration d’intérêts comprend notamment les rémunérations issues des activités professionnelles à la date de l’élection et les rémunérations perçues au cours des cinq années précédent l’élection.

Les vingt-trois élus du conseil territorial de Saint-Martin ont été obligés de faire ces déclarations dans les semaines suivant leur élection en investiture en avril 2017. Dix-huit de ces déclarations ont récemment été mises en ligne.

Louis Mussington

Leader du Movement for Justice and Prosperity (MJP), Louis Mussington a déposé sa déclaration le 10 juin 2017. Enseignant à l’école primaire, il indique un salaire annuel perçu en 2016 d’un montant de  42 941 euros net, soit 3 580 euros net par mois.

Bernadette Davis

La conseillère territoriale a déposé sa déclaration le 30 mai 2017. Elle précise avoir été conseillère en management entre février 2012 et juillet 2013 (soit sur la période demandée) et avoir perçu un total de 17 480 euros brut, soit 1 456 euros brut par mois.

Entre mai 2013 et avril 2017, elle a aussi été membre du CESC (conseil économique social et culturel) et avoir perçu une indemnité totale de 28 200 euros net, soit une indemnité mensuelle moyenne de 590 euros net.

Jules Charville

Le leader du Hope Party mais élu sur la liste formée entre les deux tours avec Louis Mussington, a déposé sa déclaration le 23 mai 2017. Il n’indique aucune rémunération liée à une activité professionnelle au moment de son élection ou durant les cinq ans années précédentes. En revanche sa fonction de gérant d’une SCI entre avril 2012 et mai 2017 lui a procuré une rémunération totale de 164 880 euros brut, soit 2 700 euros brut par mois sur la période concernée.

Marthe Ogoundélé

La conseillère territoriale a déposé sa déclaration le 9 juin 2017. Elle indique avoir été professeure certifiée en économie gestion entre août 2016 et juillet 2017 et avoir perçu un total de 68 512 euros brut, soit 5 709 euros brut par mois.

Alain Richardson

Le leader d’En marche vers le progrès a déposé sa déclaration le 20 juin 2017. Il indique avoir été expert-comptable de janvier 2011 à mai 2017 et avoir perçu une rémunération totale de 461 811 euros net, soit 6 000 euros net par mois.

Ses mandats de conseiller territorial et président de la COM ont généré une indemnité totale de 100 120 euros net entre 2011 et 2013, soit 3 640 euros net par mois.

Estelle Gasnet

Ajouter un commentaire

Commentaires des articles

  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <blockquote> <br> <cite> <code> <dd> <div> <dl> <dt> <em> <li> <ol> <p> <span> <strong> <ul>

Texte brut

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.