20.11.2019

La Fondation de France a engagé 9,32 M€ de dons à Saint-Martin

Ils ont été versés à 39 associations et ont permis le financement de 51 projets localement.

La Fondation de France est l’un des organismes qui a collecté la plus grande partie des dons des Français* au lendemain du passage d’Irma via l’opération Solidarité Antilles. 15 166 093 euros ont ainsi été collectés dont 82 % issus du grand public (12,45 M€), 17 % des subventions des collectivités territoriales (2,55 M€) et 1 % d’autres produits financiers ou non (153 793 €).

Au 30 juin 2019, 77,5 % des dons ont été attribués à Saint-Martin, Saint-Barthélemy, la Dominique, Cuba, Haïti en métropole ou dans les Antilles en général, soit 11,75 millions d’euros. Cela représente le financement de 68 projets dont 51 à Saint-Martin.

Leur traitement a coûté 1,085 million d’euros.

Il reste encore 2,32 millions d’euros destinés à financer une reconstruction durable aux Antilles.

Utilisation des dons ailleurs qu'à Saint-Martin

1 302 800 euros ont été reversés ailleurs qu’à Saint-Martin : 525 800 € en Dominique, 427 000 à Saint-Barth, 200 000 € à Cuba, 150 000 € en Haïti. 172 500 euros ont financé des projets menés par le Secours populaire français et Hackers against natural disasters concernant plusieurs territoires dans la Caraïbe. France Victimes a bénéficié de 726 300 euros dont 500 000 euros ont permis d’aider quelque 350 foyers (évacués) en métropole.

Utilisation des dons à Saint-Martin

A fin août de cette année, 9 323 690 millions d’euros ont été reversés à 39 associations dont plus de la moitié implantées localement, pour financer 51 projets à Saint-Martin, soit 61,5 % de la totalité des dons des Français.

Les projets sont classés en cinq catégories : aide aux sinistrés, relance économique, réhabilitation/reconstruction, éducation/culture, environnement.

Aide aux sinistrés à Saint-Martin

Sur les 19 projets financés par la Fondation de France, 14 ont été menés à Saint-Martin par 11 structures pour un montant total de 1 275 450 millions d’euros.

Le projet le plus coûteux financé est le projet Ecureuil (aide alimentaire et matérielle sous forme de bons d’achat) mené par la Croix rouge qui a bénéficié à 500 familles pour un montant de 300 000 euros.

L’association Cobraced a bénéficié de 140 000 euros pour mettre en place, en deux phases, Symbiose, un dispositif d’accompagnement de jeunes et de familles défavorisées.

Trait d’Union, l’association locale d’aide aux victimes, a reçu 100 000 euros pour gérer l’accueil et l’accompagnement des sinistrés.

Le projet de création d’un pôle handicap par l’association Tournesol a été financé à hauteur de 100 000 euros.

Outre les 500 000 euros pour la prise en charge des sinistrés en métropole, France Victimes a bénéficié de 226 300 euros pour aider les sinistrés à Saint-Martin.

L’ARS a bénéficié de 108 000 euros pour financer un «plan post crise santé de prise en charge du psychotraumatisme » à Saint-Martin et Saint-Barth.

Relance économique

Sur les 12 projets financés par la Fondation de France, 5 ont été menés à Saint-Martin par 4 structures pour un montant total de 1 750 000 millions d’euros.

Le plus gros projet est le soutien via des prêts ou des dons à quelque 200 très petites entreprises pour un montant de 1 500 000 euros. Il a été géré par Initiative Saint Martin Active qui a, par ailleurs, bénéficié de 150 000 euros au titre d’un soutien organisationnel.

L’association des pêcheurs a reçu 83 000 euros pour relancer l’activité.

16 000 euros ont été accordés au Greta pour permettre la poursuite de la formation professionnelle en hôtellerie de 6 étudiants en Guadeloupe.

Réhabilitation – Reconstruction

Sur les 16 projets financés par la Fondation de France, 11 ont été menés à Saint-Martin par 8 structures pour un montant total de 4 508 135 millions d’euros.

Le projet soutenu le plus coûteux est le programme de réhabilitation accompagnée de l’habitat mené en deux phases par les Compagnons bâtisseurs (3,514 M€).

L’association Indar Bat créée par des stagiaires de la Fédération compagnonnique des métiers du bâtiment d’Anglet pour participer à la reconstruction d’habitations, a reçu 83 700 euros pour appuyer en main d’œuvre le programme des Compagnons bâtisseurs.

La Fondation de France a accordé 300 000 euros à Electriciens sans frontières pour la remise en état des installations électriques dans 500 maisons et la pose de lampadaires solaires, 300 000 euros à la Croix rouge pour l’opération Castor (bons d’achat pour l’outillage et matériaux pour la réparation de 500 maisons et accompagnement à la mise en œuvre).

Le Secours catholique a reçu 200 000 euros pour la réparation de l’habitat.

Education - Culture

Les 16 projets de cette catégorie ont tous été menés à Saint-Martin par 13 structures pour un montant total de 1 524 805 euros.

Les deux plus gros projets sont la fourniture de six salles de classe à la cité scolaire et de deux locaux scolaires pour la prise en charge d’enfants en besoin éducatifs particuliers à l’école Omar Arrondell (923 105 euros) par Prefab Steel Building et Easy Steel Building pour le compte de la Collectivité.

Les Apatrides ont reçu 150 000 euros pour l’aménagement d’une salle de spectacle.

100 000 euros ont été accordés à Bibliothèques sans Frontières pour la mise en place d’actions favorisant l’accès à la culture (dons de 15 000 livres, médiathèques mobiles, etc.

Environnement

Les 5 projets de cette catégorie ont tous été menés à Saint-Martin par 5 structures pour un montant total de 265 300 euros.

Les deux plus importants projets sont les actions de sensibilisation à l’environnement et l’accompagnement social conduites par Sandy Ground on the move (100 000 euros) et Soualiga Protect’Eco par l’Aced (85 000 euros).

Le choix des projets

Au lendemain d’Irma, des équipes de la Fondation de France sont venues dans les territoires touchés pour estimer les besoins. A Saint-Martin a été installé un chargé de mission durant six mois pour identifier les projets et leurs porteurs.

La Fondation de France réalise un suivi des projets et verse les fonds en plusieurs fois selon les bilans d’étape fournis par les porteurs ; le solde étant versé quand le projet est terminé.

Consultez la liste des 68 projets financés aux Antilles : 

Les associations ayant bénéficié de fonds pour des projets à Saint-Martin

Groupe de secours catastrophe français, Verde SXM, France Victimes, Trait d’Union, Croix-Rouge française, Les Explorateurs, La Belle Espérance, Tournesol, Le Manteau, Cobraced, Secours populaire, Cabinet Eleas, Initiative Saint Martin Active, Greta, association des pêcheurs, Simplon, Compagnons bâtisseurs, Indar Bat, Electriciens sans frontières, Secours catholique, Tilt, Architecte et développement, Agence Y, MadTwoz Family, SXM horizon, Les Cavaliers SXM, lycée polyvalent, Prefab Steel Building/ COM, Usep des îles du Nord, Psychologues des îles du Nord, Les Apatrides, association des professeurs du lycée polyvalent, Bibliothèques sans frontières, Easy Steel Building/COM, Solidarité laïque, Usep Les Tigres d’Orléans, Sandy Ground on the move, Aced, association d’insertion et de développement de Saint-Martin, Metimer.

* La Fondation de France n’est pas l’unique organisme par lequel ont transité les dons des Français. D’autres dons ont été accordés à d’autres associations qui les ont aussi reversés, ou directement à des structures locales.

Estelle Gasnet
5 commentaires

Commentaires

Association des professeurs du lycée polyvalent...je pensais que la plupart avaient désertés...

La belle affaire...

Médiathèque mobile ?
Question : quelqu'un a-t-il le programme de passage ? Quand ? Où ?

Des comptes!!
Il serait bon que chacun des bénéficiaires rende ouvertement des comptes sur l’utilisation des fonds perçus et mentionne qui en a été bénéficiaire. Nous pourrions être surpris.

Quel scandale ! Beaucoup se. Sont gavés sur le compte des associations ....île pourrie

Ajouter un commentaire

Commentaires des articles

  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <blockquote> <br> <cite> <code> <dd> <div> <dl> <dt> <em> <li> <ol> <p> <span> <strong> <ul>

Texte brut

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.